Réalisation d'un module...

Publié le par Mateo

Module, module, est ce que j'ai une gueule de module ??? C'est simplement le nom que l'on donne à une surface de diorama, le plus souvent ayant une identité thématique et idéalement... modulable ! Pour l'instant ma crèche provençale comporte 3 modules : le port, la place du village, la campagne. C'est un choix qui s'est presque imposé par la volonté de représenter à peu près toutes les situations et les métiers possibles.

 

Ainsi le port comporte une partie d'eau, les bateaux qui rentrent de la pêche, les pêcheurs donc, le bar de la marine, la partie de pétanque sur le quai, un bout de colline et le phare pour guider les bateaux.

 

La place du village est occupée par le marché, ce qui permet de représenter plusieurs métiers de bouche et leurs étals respecctifs, dominée par la Mairie (les mariés franchiront peut etre le pas l'an prochain), l'école du village et son lot de canailles, garnements et autres cancres ainsi que, dans le fond, un batiment encore indeterminé (chapelle, immeuble...).

 

Enfin, le troisième module (pour l'an prochain sans doute) traitera de la campagne, avec la possibilité de traiter les cueillettes (vendanges, olives, lavandes, fauchage des blés...) le tout sans aucun souci de réalisme et sans tenir compte des saisons ni de la météo, après tout, c'est un crèche !

 

Je vous présente donc la réalisation de mon Module 1 : Le Port.

0000

Trois planches d'aggloméré serviront de base solide à l'élaboration des différents modules. Préférez peut être du contreplaqué, plus cher mais moins fragile sur les angles... (oui, j'ai quelques regrets...).

 

0001

Comme je suis littéraire et vraiment inutile avec un mètre à mesurer dans les mains, je trace avec un feutre (du pied gauche et les yeux fermés) les differents éléments qui prendront place sur le module.

 

0002

Le même principe pour le module 2...

 

0003

... et pour le module 3, qui selon mes estimations sera terminé en 2073...

 

0004

Maintenant que les plans en 2D sont terminés, il faut s'attaquer à la mise en 3D... Pour cela j'utilise du polystirène extrudé (plaques rosâtres vendues à la cour des matériaux de votre magasin de bricolage, rayon isolation) qui a l'avantage d'être peu cher, terriblement léger et très facile à découper et à sculpter (au cutter par exemple). Il peut même être gravé directement puis peint.

 

0005

On voit ici le niveau 0 (la plus large bande) qui sera celle du village, les niveaux -2 (les quais) et -3 (l'eau), ainsi que les niveau +2, +3, etc... (les collines). Le phare a changé de place (c'est marrant de tracer avec le pied les yeux fermés, mais la méthode a ses limites...).

 

0006

L'étape de la mise en 3D est terminé, le gros du relief est donné avec le polystirène extrudé. Les bâtiments sont repositionnés au feutre. L'idée d'un moulin est apparue un moment, mais la perspective aurait été mauvaise en cassant la ligne du phare...

Les ficelles qui dépassent serviront à tirer les câbles électriques depuis chaque bâtiment pour illuminer l'ensemble.

 

0008

L'ensemble est recouvert de plâtre et quelques rochers sont encastrés côté falaises, on voit le pied du phare qui trônera sur la gauche et le bar de la marine pour mieux se rendre compte des dimensions.

 

0009

Fini les mini pots de 17ml et les pinceaux 5/0 en poils de martre et place au chantier ! Des tubes entiers d'acryliques et de gros pinceaux de peintre vont servir à la mise en peinture. Lavis et brossages à sec successifs sur les falaises dans les tons ocres et beige, puis sur les quais dans les tons gris.

 

0010

La mise en peinture terminée, nous allons nous attaquer au flocage...

 

0011

A grand renfort de colle PVA je dispose du sable de modelisme, des graviers et quelques touches de végétation...

 

0012

Les pentes escarpées recevront quelques moutons gardés par une jeune bergère (Santon Escoffier).

 

0013

L'est est simulée par la peinture selon un principe évident, plus c'est foncé, plus c'est profond ! L'écume est faite de bandes de blanc à la surface et en limite des rochers que signale le phare. Le tout recevra du suppositoire fondu, mais c'est une autre histoire ...

 

0014

Voici le module 1 (presque) terminé. Il ne restera qu'à disposer les bâtiments et les santons qui sont bien à l'abri dans leurs cartons ! J'avoue ici que je suis très jaloux de la poissonnerie de mon copain breton qui aurait vraiment sa place sur mes quais !!

Publié dans Didacticiels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ghislaine 01/08/2017 15:49

Bonjour,
Je vais faire une crêche avec des santons de 5 cm : quelles dimensions faut il pour que cela reste dans les bonnes proportions ??? ( maison, port .... ) Merci et bravo pour vos réalisations

Mateo 18/10/2011 13:00


Bonjour Joelle,

Les falaises sont un empilement de plaques de polystirène extrudé taillées au cutter puis recouvertes de bandes platrées (sopalin trempé dans du plâtre), j'ai ensuite coulé du plâtre de modelage
pour y encastrer des pierres ramassées dans le jardin. La peinture est faite à l'acrylique.
Voilà, j'espère avoir été plus précis, si tu as d'autres questions n'hésites pas ;o)


Joelle 18/10/2011 12:49


Bonjour
je te remercie de m'avoir donné ton blog sur lequel je suis allée.
Je voudrais savoir en quoi sont faites les falaises là ou se trouve les rochers. C'est tres joli. merci du conseil et je pense à bientot pour de nouvelles questions.
cordialement


Mateo 30/09/2011 10:22


le suppo c'est ce que j'ai trouvé de moins cher et de plus réaliste pour imiter l'eau, c'est bien sûr plus facile pour imiter de l'eau stagnante (fontaine, étang, ...) que pour de l'eau en
mouvement (rivière, mer, ...). Il suffit de le faire fondre au bain Joseph (pourquoi toujours Marie ??) et de le répandre... Je ferai bientôt un tuto sur le sujet. Par contre le tuto ne dira pas
quelle attitude adopter devant la pharmacienne qui vous regarde, l'air un peu inquiet et carrément intrigué en vous répétant : "40 ? vous avez bien dit 40 suppositoires ?"


L'santonnieu d'Bertaigne 29/09/2011 17:59


En parlant de jalousie, ce module est... démentiel ! (ou époustouflant... disons démenstouflant !) (ou alors époustoutiel, je ne sais pas, j'hésite...). J'aime bien ta technique très scientifique
pour établir tes plans ^_^ C'est surtout le rendu des rochers qui m'ébaubit. Quant à la technique du suppositoire fondu, c'est original, j'ai hâte de voir l'effet que ça donnera.
Héhé, la petite bergère, je l'ai peinte aussi... Photo à partir du 1er dimanche de l'Avent ! (ce teasing de fou...)

L'copain berton